Four Musicians, A comparison

Musicians
Guy Marchant, Musicians

The following is the text from Guy Marchant's printed book from 1486, Miroer Salutaire, which is compared line by line against all other available sources.

In this comparison we ignore punctuation, accents, capitalization, double letters and differences caused by interchange of i/j/y, u/v, c/s/z, ct/t, ult/ut, uld/ud, cq/q and lx/x. Split words, like "adieu vs. "a dieu", are also ignored.

Deletions are marked in red and insertions in green. In other words the red is from Miroer Salutaire.

Four musicians

Le premier mort

Le premier mort Les mortz.
Belot, 1500

Vous par diuine sentence

Vous qui par diuine sentence commune ordonnance
Belot, 1500, Trepperel, 1515, Silvestre, Tisserand

Vous qui par diuine sentence
Oudot, ca. 1600

Qui viues en estatz diuers

Qui viues en estatz estas tant diuers
Belot, 1500

Qui viues en estatz estat tant diuers
Trepperel, 1515

Qui viues en estatz tant diuers
Silvestre, Tisserand

Tous: danseres ceste danse

Tous: danseres en ceste danse
Belot, 1500, Trepperel, 1515, Oudot, ca. 1600

Tous: danseres a ceste danse
Silvestre, Tisserand

Vnefoys. et bons: et peruers.

Et si seront menges de vers

Et si seront menges de des vers
Belot, 1500

Et si seront menges mangez de vers
Oudot, ca. 1600

Voz corps. helas: regardez nous

Mors. pourris. puans. descouuers

Mors. Mortz pourris. puans. descouuers puantz descouuertz
Belot, 1500

Mors. pourris. puans. puants descouuers
Oudot, ca. 1600

Comme sommes: telx seres vous.

Comme sommes: telx telz seres vous.
Belot, 1500, Trepperel, 1515, Oudot, ca. 1600, Baillieu, 1862

Le second mort

Dictez nous par quelles raisons

Vous ne penses point a morir

Vous ne penses point a morir mourir
Belot, 1500, Trepperel, 1515

Vous ne penses penser point a morir mourir
Oudot, ca. 1600

Quant la mort va en voz maisons

Quant Quand la mort va en voz maisons
Oudot, ca. 1600

Huy lung: demain lautre querir.

Huy lung: l'vn, demain lautre querir.
Oudot, ca. 1600

Sans quon vous puisse secourir

Cest mal viure: sans y penser

Cest mal viure: vescu sans y penser
Belot, 1500, Trepperel, 1515

Cest mal viure: sans y vescu, de ny penser
Oudot, ca. 1600

Et troup grant danger de perir.

Et troup trop grant danger de perir.
Belot, 1500

Et troup trop grant danger dangier de perir.
Trepperel, 1515

Et troup grant trop grand danger de perir.
Oudot, ca. 1600

Force est quil faille ainsi danser.

Le tier mort

Le tier tiers mort
Oudot, ca. 1600, Silvestre, Tisserand

Entendez ce: que ie vous dis.

Entendez ce: que ie vous dis. dictz
Oudot, ca. 1600

Entendez ce: tous que ie vous dis.
Silvestre, Tisserand

Ieunes et vieulx: petis et grans

Ieunes et vieulx: petis petits et grans grands
Oudot, ca. 1600

Ieunes et vieulx: petis petits et grans
Tisserand

De iour en iour selon les dis

De iour en iour selon les dis ditz
Belot, 1500, Trepperel, 1515, Oudot, ca. 1600

Des sages: vous alez mourans

Des sages: saiges vous alez mourans
Trepperel, 1515

Des sages: vous alez mourans mourant
Oudot, ca. 1600

Car vos iours vont diminuans

Car vos noz iours vont diminuans
Trepperel, 1515

Car vos iours cœurs vont diminuans diminuant
Oudot, ca. 1600

Pour quoy: tous serez trespasses

Ceulx qui viuez: deuant cent ans:

Ceulx Vous qui viuez: deuant cent ans:
Belot, 1500, Silvestre, Tisserand

Ceulx Vous qui viuez: deuant durant cent ans:
Trepperel, 1515

Ceulx qui viuez: deuant viuent pres de cent ans:
Oudot, ca. 1600

Las: cent ans seront tost passes.

Las: cent ans seront tost sont tantost passes.
Belot, 1500

Las: cent ans seront sont bien tost passes.
Trepperel, 1515

Le quart mort

Deuant quil soient cent ans passes

Deuant quil quilz soient cent ans passes
Belot, 1500, Trepperel, 1515

Tous les viuans comme tu dis

Tous les viuans comme tu ie dis
Belot, 1500, Trepperel, 1515

Tous les viuans comme tu dis ie dictz
Oudot, ca. 1600

De ce monde seront passes

De ce monde seront tous passes
Trepperel, 1515

En enfer: ou en paradis

Mon compagnon: mais ie te dis.

Mon compagnon: mais ie te dis. Helas donc retenes ces ditz
Belot, 1500, Trepperel, 1515

Mon compagnon: mais ie te dis. dictz
Oudot, ca. 1600

Peu de gent sont qui aient cure

Peu de gent sont Ceulx qui aient nont des trespasses cure
Belot, 1500, Trepperel, 1515

Peu de gent gens sont qui aient cure
Oudot, ca. 1600, Silvestre, Tisserand, Baillieu, 1862

Des trespasses: ne de noz dis.

Des trespasses: ne de noz dis. Sont en danger destre maulditz
Belot, 1500

Des trespasses: ne de noz dis. dictz,
Oudot, ca. 1600

Le fait deulx: git en aduenture.

Le Et gist leur fait deulx: git en aduenture.
Belot, 1500, Trepperel, 1515

Le fait deulx: git gist en aduenture.
Oudot, ca. 1600


Up to Four Musicians