La danse Macabre, MS 25434, The text

This is the text for the men's dance in the manuscript MS 25434.

The manuscript is from the late 15th century and introduces some variants. For instance Death's words to the peasant are changed from, ╗Laboreur qui en soing et painne / Auez vescu tout vostre temps:ź, to, ╗Laboureur qui tout vostre temps / Aues vse en soing et paineź. However the number of changes are still much lower than the changes in the women's dance.

The astrologer is called "Le docteur" and the usurer's customer is named "Lacteur", but the number of participants is the same and they come in the same sequence. This is in contrast to the women's dance in the same manuscript, which introduces two new dancers, the old woman and the witch, and where the spinster has moved around in the dance. The men's dance is older than the women's but much more reluctant to change. Maybe because the scribes could check with the original at the cemetery of St. Innnocents.

Death to the pope: "comment"
Ms 25434
The archbishop: "conuient"
Ms 25434

I have transcribed the text and dissolved abbreviations. The handwriting does have it's share of idiosyncrasies; for instance the two words "comment" and conuient" look pretty much the same (left and right), while "qui" looks totally like "qiu".

In the women's dance of the same manuscript the scribe seems (most of the time) to distinguish between the letters I and J. However for the men's dance this would result in words like "jl" and "jntencion", so I have decided to always chose the letter I. Miot Frochot did the same when he published the text from the women's dance in 1868.

Ensuyt la dance machabre des hommes

The authority

         ÂLacteur
O Creature raysonnable
Qui desires vie eternelle
Tu az cy doctrine notable
Pour bien finer vie mortelle
La dance machabre sappelle
Qui chascun a dancer aprent
A homme et femme est naturelle
Mort nespargne petit ne grant

En ce myroer chascun peut lyre
Quil luy conuient ainsy dancer
Cil est eureux qui bien si myre
Le mort le vif fait auancer
Tu vois les plus grans commencer
Car il nest nul que mort ne fiere
Cest piteuse chose y penser
Tout est forgie dune matiere

Death to the pope

         ÂLa mort
Vous qui viues certainement
Quoy qui tarde ainsy danceres.
Mais quant. dieu le scet seulement
Aduises comment vous feres.
Dam pape. vous commenceres
Comme le plus digne seigneur
En ce point honore seres
Aux grans maistres est deu lhonneur.

The pope

         ÂLe pape
Haa fault il que la dance maine
Le premier. qui suys dieu en terre
Iay eu dignite souueraine
En lesglise comme saint pierre
Et comme aultres mort me vient querre
Encor point mourir ne cuydasse
Mais la mort a tous maine guerre
Pou vault honneur qui cy tost passe.

Death to the emperor

         ÂLa mort
Et vous le nompareil du monde
Prince et seigneur grant emperiere
Laissier fault la pomme dor ronde
Armes sceptre tymbre baniere
Ie ne vous lairray pas derriere
Vous ne poues plus seignourir
Ie amaine tout cest ma maniere
Les filz adam fault tous mourir

The emperor

         ÂLempereur
Ie ne scay deuant qui iappelle
De la mort quainsi me demaine
Armer me fault de piq de pelle
Et dun linceul. ce mest grant paine
Sur tous iay eu grandeur mondaine
Et mourir me fault pour tout gaige
Et quest ce de mortel demaine
Les grans ne lont pas dauantage

Death to the cardinal

         ÂLa mort
Vous faictes lesbahy se semble
Cardinal. sus legierement
Suyuons les aultres tous ensemble
Riens ny vault esbahissement
Vous aues vescu haultement
En honneurs et en grans deuis
Prenes en gre lesbatement
Aux grans honneurs se pert lauis

The cardinal

         ÂLe cardinal
Iay bien cause de mesbahir
Quant ie me voy desi pres pris
La mort mest venue enuair
Plus ne vestiray ver ne gris
Chapeau rouge et chape de pris
Me fault laisser a grant destresse
Ie ne lauoie pas apris
Toute ioie fine en tristesse.

Death to the king

         ÂLa mort
Venes noble roy couronne
Renomme de force et proesse
Iadiz fustes auironne
De grant pompe et de grant noblesse
Mais maintenant toute haultesse
Laiserres. vous nestes pas seul
Pou aures de vostre richesse
Le plus riche na que ung linceul

The king

         ÂLe roy
Ie nay pas apris a dancer
A dance et note si sauuage
Helas on peut dire et penser
Que vault honneur force lignage
Mort destruit tout cest son vsage
Aussi tost le grant que le mendre
Qui moins se prise plus est sage
A la fin fault deuenir cendre

Death to the patriarch

         ÂLa mort
Patriarche pour basse chiere
Vous ne poues estre quicte
Vostre double croix que aues chiere
Vng aultre aura cest equitte
Ne penses plus a dignite
Ia ne seres pape de romme
Pour rendre compte estes cite
Fole esperance decoipt lhomme

The patriarch

         ÂLe patriarche
Bien percoy que mondains honneurs
Me ont deceu pour dire voir
Mes ioies tournent a douleurs
Et que vault tant dhonneur auoir
Trop hault monter nest pas sauoir
Haulx estas gastent gens sans nombre
Mais pou le veulent parceuoir
Au hault monter le fes encombre

Death to the constable

         ÂLa mort
Cest de mon droit que ie vous maine
A la dance gent connestable
Les plus fors comme charlemaine
Mort prent cest chose veritable
Rien ny vault chiere espouentable
Ne forte armeure en cest assault
Dun coup iabas le plus estable
Rien nest darmes quant mort assault.

The constable

         ÂLe connestable
Iauoye encore intencion
Dassaillir chasteaux forteresses
Et mener a subiection
En acquerant honneurs richesses
Mes ie voy que toutes proesses
Mort met au bas cest grant despit
Tout luy est vng doulceurs rudesses
Contre la mort na nul respit.

Death to the archbishop

         ÂLa mort
Que vous tires la teste arriere
Archeuesque. tires vous pres
Aues vous paour quon ne vous fiere
Ne doubtes vous vendres apres
Nest pas tousiours la mort empres
Tout homme. si le suyt a coste
Rendre conuient debtes et prestz
Vne fois fault compter a loste

The archbishop

         ÂLarcheuesque
Las ie ne scay ou regarder
Tant suys par mort a grant destroit
Ou fuyray ie pour men garder
Certes qui bien la congnoistroit
Hors de rayson iamais nystroit
Plus ne ierray en chambre painte
Mourir me conuient cest le droit
Quant faire fault cest grant contrainte

Death to the knight

         ÂLa mort
Vous qui entre les grans barons
Aues eu renom cheualier
Oublies trompettes clairons
Et me suyuez sans sommeillier
Dames soulies esueiller
En faisant dances longue piece
A aultre dance fault dancer
Ce que lun fait lautre despiece

The knight

         ÂLe cheualier
Or ay ie este auctorise
En plusieurs fais et bien fame
Des grans et des petis prise
Auec ce des dames ame
Ne onques ne fus diffame
A la court de seigneur notable
Mais a ce coup suys tout pasme
dessoubz le ciel na riens estable

Death to the bishop

         ÂLa mort
Tantost naures vaillant ce piq
Des biens mondains et de nature
Maintenant de vous il est pic
Non obstant vostre prelature
Vostre fait gist en aduenture
De vos subietz fault rendre compte
A chascun dieu fera droicturere
Nest pas asseur qui trop hault monte

The bishop

         ÂLeuesque
Le cuer ne me peut resiouir
Des nouuelles que mort maporte
Dieu vouldra de tous compte oyr
Cest ce qui plus me desconforte
Le monde aussy pou me conforte
Qui tous a la fin desherite
Il retient tout nul rien nemporte
Tout se passe fors le merite

Death to the nobleman

         ÂLa mort
Avances vous gent escuier
Qui scaues de dancer les tours
Lance porties et escu hier
Et huy vous fineres vos iours
Il nest riens qui ne prenne cours
Dances et penses de suyr
Vous ne poues auoir secours
Il nest qui puisse mort fuyr

The nobleman

         ÂLescuier
Puis que mort me tient en ses las
Au moins que ie puisse vng mot dire
Adieu deduyt adieu soulas
Adieu dames plus ne peulx rire
Penses de lame qui desire
Repos ne vous chaille plus tant
Du corps qui tous les iours empire
Tout fault pourir on ne scet quant

Death to the abbot

         ÂLa mort
Abbe venes tost vous fuyes
Nayes ia la chiere esbahye
Il conuient que la mort suyes
Combien que moult laues haye
Commandes a dieu labbaye
Qui gros et gras vous a nourry
Tost pourrires a pou daye
Le plus gras est premier pourry

The abbot

         ÂLabbe
De cecy neusse point denuie
Mais il conuient le pas passer
Las or nay ie pas en ma vie
Garde mon ordre sans casser
Gardes vous de trop embrasser
Vous qui viues au demourant
Se vous voules bien trespasser
On sauise tard en mourant.

Death to the bailiff

         ÂLa mort
Bailly qui saues quest iustice
Et hault et bas en mainte guise
Pour gouuerner toute police
Venes tantost a ceste assise
Ie vous adiourne de main mise
Pour rendre compte de vos fais
Au grant iuge qui tout vng prise
Vng chascun portera son fais

The bailiff

         ÂLe bailly
He dieu veez cy dure iournee
De ce coup pas ne me gardoye
Or est la chanse bien tournee
Entre iuges honneur auoye
Et mort fait raualler ma ioye
Qui ma adiourne sans rappel
Ie ny voy plus ne tour ne voye
Contre la mort na point dappel

Death to the astrologer

         ÂLa mort
Maistre pour vostre regarder
En hault ne pour vostre clergie
Ne poues la mort retarder
Cy ne vault rien astrologie
Toute la genealogie
De adam qui fut le premier homme
Mort prent se dit theologie
Tous fault mourir pour vne pomme

The astrologer

         ÂLe docteur
Pour science ne pour degres
Ne puis auoir prouision
Car maintenant tous mes regres
Font mourir a confusion
Pour finable conclusion
Ie ne scay rien que plus descripue
Ie pers cy toute aduision
Qui vouldra bien mourir bien viue

Death to the citizen

         ÂLa mort
Bourgois hastes vous sans tarder
Vous naues auoir ne richesse
Qui vous puisse de mort garder
Ce des biens dont eustes largesse
Aues bien vse. cest sagesse
Daultruy vient tout a aultruy passe
Fol est qui damasser se blesse
On ne scet pour qui on amasse

The citizen

         ÂLe bourgois
Grant mal me fait si tost laisser
Rentes maisons cens nourriture
Mais poures riches abaisser
Tu fais mort. telle est ta nature
Saige nest pas la creature
Damer trop les biens qui demeurent
Au monde. et sont siens de droicture
Ceulx qui plus ont plus enuiz meurent

Death to the canon

         ÂLa mort
Suyues chanoine prebendes
Plus naures distribution
Ne gros. ne vous y attendes
Prenes cy consolation
Pour toute retribution
Mourir vous conuient sans demeure
Ia ny aures dilation
La mort vient quon ne garde lheure

The canon

         ÂLe chanoine
Ce cy queres ne me conforte
Prebende fus en mainte esglise
Or est la mort plus que moy forte
Qui tout emmaine. cest sa guise
Blanc sourpeliz aumusse grise
Me fault laissier. et a mort rendre
Que vault gloire si tost bas mise
A bien mourir doit chascun tendre

Death to the merchant

         ÂLa mort
Marchant regardes par de ca
Plusieurs pais vous aues cerchie
A pie a cheual des pieca
Vous ne seres plus empesche
Veez cy vostre desrain marche
Il conuient que par cy passes
De tout soing seres despeschie
Tel amasse qui a asses

The merchant

         ÂLe marchant
Iay este a mont et a val
Pour marchander ou ie pouaie
Par long temps a pie a cheual
Mais maintenant pers toute ioie
De tout mon pouoir acqueroye
Or ay ie asses mort me contrainct
Bon fait aler moyenne voye
Qui trop embrasse pou estrainct

Death to the Carthusian

         ÂLa mort
Alles marchant sans plus rester
Ne faictes ia cy resistence
Vous ny poues riens conguester
Vous aussy homme dabstinence
Chartreux prenes en pacience
De plus viure nayes memoire
Faictes vous valoir a la dance
Sur tout homme mort a victoire

The Carthusian monk

         ÂLe chartreux
Ie suys au monde pieca mort
Par quoy de viure ay moins denuie
ia soit que tout homme craint mort
Puis que la chair est assouuie
Plaise a dieu que lame rauie
Soit aux cieulx apres mon trespas
Cest tout neant de ceste vie
Tel est huy qui demain nest pas

Death to the sergeant

         ÂLe mort
Sergent qui portes ceste masse
Il semble que vous rebelles
Pour neant faictes la grimasse
Son vous grieue si appelles
Vous estes de mort appelles
Qui luy rebelle il se decoit
Les plus fort tous sont raualles
Il nest fort quaussi fort ne soit

The sergeant

         ÂLe sergent
Moy qui suys royal officier
Comment mose la mort frapper
Ie faisoie mon office hier
Et elle me vient huy happer
Ie ne scay quel part eschaper
Ie suys prins de ca et dela
Malgre moy me laisse attraper
Enuys meurt qui aprins ne la

Death to the monk

         ÂLa mort
Ha maistre par la passeres
Nayes ia soing de vous defendre
Plus homme nespouenteres
Apres moyne sans plus attendre
Ou penses vous cy fault entendre
Tantost aures la bouche close
Homme nest fors que vent et cendre
Vie dhomme est pou de chose

The monk

         ÂLe moyne
Iamasse mieulx encore estre
En cloistre. et faire encore mon seruice
Cest vng deuot lieu et bel estre
Or ay ie comme fol et nyce
Ou temps passe commis maint vice
De quoy nay pas fait penitence
Souffisant. dieu men soit propice
Chascun nest pas ioieux qui dance

Death to the usurer

         ÂLa mort
Usurier de sens desrugle
Venes tost et me regardes
Dusure estes tant auugle
Que dargent gaignier contendes
Mais vous en seres bien lardes
Car se dieu qui est merueilleux
Na pitie de vous tout perdres
A tout perdre est coup perilleux

The usurer

         ÂLusurier
Me conuient il si tost mourir
Ce mest grant peine et grant greuance
Et ne pourroit secourir
Mon or mon argent ma cheuance
Ie vois mourir. la mort mauance
Mais il men desplaist somme toute
Quest ce de male acoustumance
Tel a beaux ieulx qui ny voit goute

The poor man

         ÂLacteur
Uvsure est tant mauluaiz pechie
Comme chascun dit et racompte
Et cest homme qui aprouchie
Se sent de la mort. nen tient compte
Mesmes largent quen sa main compte
Encore a vsure me preste
Il debura de retour au compte
Nest pas quicte qui doibt de reste

Death to the physician

         ÂLa mort
Medecin a tout vostre vrine
Voies vous ycy quamander
Iadis sceutes de medecine
Asses pour pouoir commander
Or vous vient la mort demander
Comme aultre vous conuient mourir
Vous ny poues contremander
Bon myre est qui se scet guerir

The physician

         ÂLe medecin
Long temps a quen lart de phisique
Iay mys toute mon estudie
Iauoye science et pratique
Pour guerir mainte maladie
Ie ne scay que ie contredie
Plus ny vault herbe ne racine
Naultre remede quoy quon die
Contre la mort na medecine

Death to the suitor

         ÂLa mort
Gentil amoureaux ieune et frique
Qui vous cuides de grant valeur
Vous estes prins. la mort vous pique
Le monde lairres a douleur
Trop laues ame. cest foleur
Et a mourir trop pou regarde
Ia tost vous changeres couleur
Beaulte nest que ymage farde

The suitor

         ÂLamoureaux
Helas. et ny ail secours
Contre mort. adieu amourettes
Moult tost va ieunesse a decours
Adieu chapeaux bouques flourettes
Adieu amans et pucellettes
Souuiengne vous de moy souuent
Et vous myres se saiges estes
Petite pluye abat grant vent

Death to the lawyer

         ÂLa mort
Aduocat sans long proces faire
Venes vostre cause plaidier
Bien auez sceu les gens attraire
De pieca. non pas dhuy ne dhyer
Conseil cy ne vous peut aidier
Au grant iuge vous fault venir
Scauoir le debues sans cuyder
Bon fait iustice maintenir

The lawyer

         ÂLaduocat
Cest bien droit que rayson se face
Ne ie ny scay mettre defense
Contre mort na respit ne grace
Nul nappelle de sa sentence
Iay eu de lautruy quant ie y pense
De quoy ie doubte estre repris
A craindre est le iour de vengence
Dieu rendra tout a iuste pris

Death to the minstrel

         ÂLa mort
Menestrel qui dances et notes
Scaues. et aues beau maintien
Pour faire esioir sos et sotes
Quen dictes vous. alons nous bien
Montrer vous fault puis que vous tien
Aux aultres cy vng tour de dance
Le contredire ny vault rien
Maistre doibt montrer sa science

The minstrel

         ÂLe menestrel
De dancer ainsi neusse cure
Certes tresenuis ie men mesle
Car de mort nest paine si dure
Iay mys soubz le banc ma vielle
Plus ne danceray sauterelle
Naultre dance. mort men retient
Il me fault obeir a elle
Tel dance a qui au cuer nen tient

Death to the priest

         ÂLa mort
Passes cure sans plus songier
Ie sens questes habandonne
Le vif le mort soulies mengier
Mais vous seres au vers donne
Vous fustes iadis ordonne
Miroer daultruy et exemplaire
De vos fais seres guerdonne
A toute paine est deu salaire

The parish priest

         ÂLe cure
Vueille ou non il fault que me rende
Il nest homme que mort nassaille
De mes parrossiens offrende
Iamais naray ne funeraille
Deuant le iuge fault que ie aille
Rendre compte. las doloreux
Or ay ie grant paour que ne faille
Qui dieu quitte bien est eureux

Death to the peasant

         ÂLa mort
Laboureur qui tout vostre temps
Aues vse en soing et paine
Mourir vous fault sans nul contens
De ce la cest chose certaine
De mort debues estre contens
Car de grant soussi vous deliure
Approuchies vous ie vous attens
Fol est qui cuide tousiours viure

The peasant / labourer

         ÂLe Laboureur
La mort ay souhaite souuent
Mais volentiers ie la fouisse
Iamasse mieulx fist pluye ou vent
Estre es vignes ou ie fouysse
Encore plus grant plaisir y prisse
Car ie pers de sens tout propos
Or nest il qui de ce pas ysse
Au monde na point de repos

Death to the Franciscan

         ÂLa mort
Faictes voye vous aues tort
Laboureur. apres cordelier
Souuent aues presche de mort
Si vous debues moins merueller
Ia ne vous fault esmay baillier
Il nest si fort que mort narreste
Cy fais bon de mourir veillier
A toute heure la mort est preste

The Franciscan monk

         ÂLe cordelier
Quest ce que de viure en ce monde
Nul homme a seurte ny demeure
Toute vanite y habonde
Puis vient la mort qui tout court seure
Mendicite point ne masseure
Des meffais fault paier lamende
En petite heure dieu labeure
Saige est le pecheur qui samende

Death to the child

         ÂLa mort
Petit enfant naqueres ne
Au monde pou auras de plaisance
A la dance seres mene
Com aultres. car mort a puissance
Sur tous du iour de la naissance
Conuient chascun a mort offrir
Fol est qui nen a cognoissance
Qui plus vit plus a a souffrir

The child

         ÂLenfant
A a a ie ne scay parler
Enfant suys. iay la langue mue
Hier nasqui. huy men fault aler
Ie ne fais quantree et yssue
Rien ne meffait mais de paour sue
Prendre en gre me fault cest le mieulx
Lordonnance de dieu ne se mue
Aussi tost meurt ieune que vieulx

Death to the clerk

         ÂLa mort
Cuydes vous de moy eschaper
Clerc esperdu pour reculer
Il ne sen fault ia defriper
Tel cuide souuent hault aler
quon voit a coup tost raualer
Prenes en gre. alons ensemble
Car riens ny vault le rebeller
Dieu punist tout quant bon luy semble

The clerk

         ÂLe clerc
Fault il qun ieune clerc seruant
Qui de seruice prent plaisir
Pour cuider venir en auant
Meure si tost cest desplaisir
Ie suys quicte de plus choisir
Aultre estat. il fault que ainsi dance
La mort ma pris a son loisir
Moult remaint de ce que fol pense

Death to the hermit

         ÂLa mort.
Clerc. point ne fault faire refus
De dancer faictes vous valoir
Vous nestes pas seul. leues sus
Pourtant moins vous en doit chaloir
Venes apres cest mon vouloir
Homme nourry en hermitage
Ia ne vous en conuient douloir
Vie nest pas seur heritage

The hermit

         ÂLhermite
Pour dure vie et solitaire
Mort ne donne a viure espace
Chascun le voit cy sen fault tayre
Ie requier dieu. qun don me face
Cest que tous mes pechies efface
Bien suys content de tous ses biens
Desquelz iay vse de sa grace
Qui na souffisance il na riens

Death

         ÂLa mort
Cest bien dit ainsi doit on dire
Il nest qui soit de mort deliure
Qui mal vit il aura du pire
Si pense chascun de bien viure
Dieu porsera tout a la liure
Bon y fait penser soir et main
Meilleur science na en liure
Il nest qui point ait de demain

The dead king

         ÂLe roy mort
Vous qui en ceste pourtraiture
Voies dancer estas diuers
Penses quest humaine nature
Ce nest fors que viande a vers
Ie le monstre qui gis enuers
Si ay ie este roy couronnes
Telz seres vous bons et peruers
Tous estas sont au vers donnes

The authority

         ÂLacteur
Rien nest dhomme qui bien y pense
Cest tout vent chose transitoire
Chascun le voit par ceste dance
Pource vous qui veez lhystoire
Retenes la bien en memoire
Car homme et femme elle admonneste
Dauoir de paradis la gloire
Eureux est qui au cieulx fait feste

Mais aucuns sont a qui nen chault
Comme si ne fust paradis
Nenfer. helas ilz auront chault
Les liures que firent iadis
Les saincts. le montrent en beaux dis
Acquictes vous qui cy passes
Et faictes du bien. plus nen dis
Bien fait vault moult aux trespasses

         ÂExplicit

Further information


Up to MS 25434