Død Dronning og Autoritet, En sammenligning

Forfatter og død dronning
Guy Marchand, Forfatter og død dronning

Her er teksten fra Guy Marchant's trykte bog fra 1491, La Danse Macabre des Femmes, der sammenlignes linie for linie med de andre kendte kilder.

I denne sammenligning ignorerer vi tegnsætning, accenter, store bogstaver, dobbelte bogstaver og forskelle, der skyldes ombytning af i/j/y, u/v, c/s/z, ct/t, ult/ut, uld/ud, cq/q og lx/x.

Sletninger er markeret med rødt, og tilføjelser med grønt.

Den døde dronning

 

La royne morte

Yvon, 1977La royne REINE morte
 

Ie estoye royne couronnee

BNF 995Ie estoye Iestoye royne couronnee
Yvon, 1977Ie estoye royne J’ai été reine couronnee
 

Plus que autre doubtee & crainte

Yvon, 1977Et Plus que toute autre doubtee & étais crainte
 

Qui suis icy aux vers donnee

BNF 995Qui Quis suis icy aux vers donnee
Yvon, 1977Qui Je suis icy aux vers donnee
 

Apres que de mort fus attainte

BNF 995Apres que de mort mors fus attainte
Yvon, 1977Apres que de mort fus attainte atteinte.
 

Sur la terre ie suis contrainte

 

Destre couchee a la renuerse

Yvon, 1977Destre D’être couchee a la renuerse
 

Pour quoy est dure ma complainte

Yvon, 1977Pour quoy C’est pourquoi dure est dure ma complainte
 

Bien charie droit qui ne verse

Yvon, 1977Bien charie Celle qui va droit qui point ne verse

 

Prenez y qui me regardez

Yvon, 1977Prenez y Vous qui me regardez prenez
 

Exemple: pour vostre prouffit

Yvon, 1977Exemple: pour vostre prouffit votre profit
 

Et de mal faire vous gardes

 

Ie nen dis plus il me souffit

Yvon, 1977Ie nen dis plus il me souffit cela suffit.
 

Si non: car celluy qui vous fit

Yvon, 1977Si non: car Autrement, celluy qui vous fit
 

Quant il vouldra vous defera

Yvon, 1977Quant Quand il vouldra vous defera
 

Defais estiez quant vous refit

Yvon, 1977Defais estiez quant Défaits étiez quand Il vous refit fit.
 

Qui bien fera bien trouuera

Yvon, 1977Qui bien fera bien trouuera Le bienfait bonheur donnera.

Autoriteten

 

Lacteur

Baillieu, 1862Lacteur L’ACTEUR.
Yvon, 1977Lacteur LE RÉCITANT
 

O vous seigneurs & aussi dames

Ms. Fr 1186O vous seigneurs & aussi mes dames
Ms. 25434O vous mes seigneurs & aussi mes dames
BNF 995O vous seigneurs & vous aussi dames
Miot-FrochotO vous mes seigneurs & aussi mes dames
Yvon, 1977O vous seigneurs & vous aussi dames
 

Qui contemplez ceste paincture

Yvon, 1977Qui contemplez ceste paincture cette peinture,
 

Plaise vous prier pour les ames

Yvon, 1977Plaise vous Songez à prier pour les ames
 

De ceulx qui sont en sepulture

 

De mort neschappe creature

Ms. 25434De mort neschappe nescappe creature
Yvon, 1977De mort neschappe atteint toute creature
 

Allez: venez: apres mourres

Yvon, 1977Allez: venez: apres bientôt mourres
 

Ceste vie quun bien peu ne dure

Ms. Fr 1186Ceste vie quun bien peu ne cy petit dure
Ms. 25434Ceste vie quun cy bien peu ne petit dure
Miot-FrochotCeste vie quun cy bien peu ne petit dure
Yvon, 1977Ceste Brève est la vie quun bien peu et point ne dure
 

Faictes bien vous le trouueres

Ms. Fr 1186Faictes Fait bien vous le trouueres
Ms. 25434Faictes bien vous et le trouueres
Marchant, 1486Faictes bien Faicte biens vous le trouueres
Miot-FrochotFaictes bien vous et le trouueres
Yvon, 1977Faictes bien vous le trouueres Mais vos bienfaits retrouverez.

 

Ms. Fr 1186La Mort.
 

Iadis furent comme vous estes

Ms. Fr 1186Iadis furent feusmes comme vous estes
Ms. 25434Iadis furent feusmes comme vous estes
Miot-FrochotIadis furent feusmes comme vous estes
Yvon, 1977Iadis furent comme vous estes êtes
 

Qui ainsi dansent en facon telle

Ms. Fr 1186Qui ainsi dansent Buuans mengans en facon telle
Ms. 25434Qui ainsi dansent Viuans parlans en facon telle
Miot-FrochotQui ainsi dansent viuans/ parlans en facon telle
Yvon, 1977Ceux Qui ainsi dansent en de facon telle
 

Allans parlans comme vous faictes

Ms. Fr 1186Allans parlans Ne plus ne moins comme vous faictes
Ms. 25434Allans parlans Ne plus ne moins comme vous faictes estes
Miot-FrochotAllans parlans ne plus ne moine comme vous faictes estes/
Yvon, 1977Allans parlans Allant, parlant, comme vous faictes
 

De gens mors il nest plus nouuelle

Ms. Fr 1186De Mais des gens mors il nest plus nouuelle
Ms. 25434De Mays des gens mors il nest plus nouuelle
Marchant, 1486De gens mors mort il nest plus nouuelle
Miot-FrochotDe mais des gens mors il nest plus nouuelle
Yvon, 1977Des morts on n’a plus De gens mors il nest plus nouuelle nouvelles,
 

Ne il nen chault dune senelle

Ms. Fr 1186Ne il nen chault pas dune senelle
Ms. 25434Ne il Nil nen chault pas dune senelle cynelle
BNF 995Ne il nen chault nenchault dune senelle
Marchant, 1486Ne il nen chault nenchault dune senelle
Miot-FrochotNe il nen chault nul nenchault pas dune senelle cyuelle
Yvon, 1977Ne il nen chault dune senelle valent pas plus que prunelle
 

Aux hoirs ne amis des trespasses

SilvestreAux hoirs ne amis des trespasses trepasses:
Baillieu, 1862Aux hoirs ne amis des trespasses trépassés:
Yvon, 1977Aux hoirs ne Pour leurs amis des trespasses ou héritiers;
 

Mais quilz ayent argent & vaisselle

Ms. Fr 1186Mais quilz ayent argent largent & vaisselle
Ms. 25434Mais quilz ayent argent & vaisselle vesselle
Marchant, 1486Mais quilz qui ayent argent & vaisselle
Miot-FrochotMais quilz ayent argent & vaisselle vesselle.
Yvon, 1977Mais quilz ayent argent Seuls comptent l’or & la vaisselle
 

Ayes deulx pitie: cest asses.

Ms. Fr 1186Ayes deulx en pitie: cest asses.
Ms. 25434Ayes deulx en pitie: cest asses.
Marchant, 1486Ayes deulx pitie: les en pite: cest asses.
Baillieu, 1862Ayes deulx pitie: pité. cest asses.
Miot-FrochotAyes deulx en pitie: cest asses.
Yvon, 1977Ayes deulx pitie: cest asses. des trépassés!

Op til Død dronning og autoritet