Legat og Hertug, En sammenligning

Legat og hertug
Guy Marchant, Legat og hertug

Her er teksten fra Guy Marchant's trykte bog fra 1486, Miroer Salutaire, der sammenlignes linie for linie med de andre kendte kilder.

I denne sammenligning ignorerer vi tegnsætning, accenter, store bogstaver, dobbelte bogstaver og forskelle, der skyldes ombytning af i/j/y, u/v, c/s/z, ct/t, ult/ut, uld/ud, cq/q og lx/x.

Sletninger er markeret med rødt, og tilføjelser med grønt.

Døden til legaten

 

Le mort

Petit LaurensLe La mort
Belot, 1500Le La mort
Oudot, ca. 1600Le La mort
 

Legat vous estez arreste:

Baillieu, 1862Legat vous estez êtez arreste:
Yvon, 1977Legat vous estez arreste: êtes arrêté.
 

Dehors ne ires ie vous affie.

Belot, 1500Dehors ne ires nyres ie vous affie.
Oudot, ca. 1600Dehors ne ires n’yrez ie vous affie.
Yvon, 1977Dehors ne ires ie vous affie. le dis: hors n’irez mie.
 

Tenez vous seur. et apreste

Yvon, 1977Tenez vous seur. et apreste apprêtez
 

Pour mourir. ie vous certiffie

Baillieu, 1862Pour mourir. morir. ie vous certiffie
Yvon, 1977Pour A bien mourir. ie vous certiffie
 

Que mort auiourduy vous deffie.

Belot, 1500Que mort auiourduy au iour dhuy vous deffie.
Oudot, ca. 1600Que mort auiourduy auiourd'huy vous deffie.
Baillieu, 1862Que mort auiourduy aujourd’huy vous deffie.
Yvon, 1977Que mort auiourduy aujourd’hui vous deffie.
 

Entendez y: cest vostre fait.

Yvon, 1977Entendez y: le: cest vostre fait. votre affaire.
 

En vie longue: nul ne si fie.

Petit LaurensEn vie longue: nul ne si se fie.
Belot, 1500En vie longue: nul ne si se fie.
Oudot, ca. 1600En vie longue: nul ne si se fie.
SilvestreEn vie longue: nul ne si se fie.
TisserandEn vie longue: nul ne si se fie.
Yvon, 1977En Qu’en longue vie longue: nul ne si se fie.
 

Le vouloir dieu doit estre fait.

Petit LaurensLe vouloir de dieu doit estre sera fait.
Belot, 1500Le vouloir de dieu doit estre sera fait.
Oudot, ca. 1600Le vouloir de dieu doit estre sera fait.
Yvon, 1977Le vouloir Volonté de dieu doit estre fait. nous faut faire.

Legaten

 

Le legat

 

Du pape ie auoye puissance

Belot, 1500Du pape ie auoye iauoye la puissance
Oudot, ca. 1600Du pape ie auoye i’auoye la puissance
Yvon, 1977Du pape ie auoye j’avais la puissance
 

Se ne fut cest empeschement:

Petit LaurensSe ne fut fust cest empeschement:
Belot, 1500Se ne fut fust cest empeschement:
Oudot, ca. 1600Se ne fut fust cest empeschement:
SilvestreSe ne fut fust cest empeschement:
TisserandSe ne fut fust cest empeschement:
Baillieu, 1862Se ne fut cest cet empeschement:
Yvon, 1977Se ne fut cest Et hormis cet empeschement:
 

Daller comme legat en france.

Yvon, 1977Daller J’allais comme legat en france.
 

Mais faire me fault autrement.

Oudot, ca. 1600Mais Me faire me fault autrement.
Yvon, 1977Mais faire il me fault faire autrement.
 

Car morir voi: quant. ou comment.

Petit LaurensCar morir voi: mourir vaiz: quant. ou comment.
Belot, 1500Car morir voi: mourir voys quant. ou comment.
Oudot, ca. 1600Car morir voi: quant. mourir vois quand ou comment.
SilvestreCar morir voi: vois/ quant. ou comment.
TisserandCar morir voi: vois/ quant. ou comment.
Yvon, 1977Car morir voi: quant. Je vais mourir; quand, ou comment.
 

Ne en quel lieu: ie ne say pas.

Oudot, ca. 1600Ne en N’en quel lieu: ie ne say pas.
Yvon, 1977Ne Ni en quel lieu: ie ne say sais pas.
 

Mon dieu est: qui le scet seulement.

Petit LaurensMon dieu est: qui le scet seulement.
Belot, 1500Mon dieu est: qui le scet scait seulement.
Oudot, ca. 1600Mon dieu est: qui le scet sçait seulement.
SilvestreMon dieu est: qui le scet seulement.
TisserandMon dieu est: qui le scet seulement.
Yvon, 1977Mon dieu est: qui lui, le scet sait seulement.
 

Mort suit lomme pas apres pas.

Belot, 1500Mort suit lomme lhomme pas apres pas.
Oudot, ca. 1600Mort suit lomme l'homme pas apres pas.
Baillieu, 1862Mort suit lomme l’homme pas apres pas.
Yvon, 1977La Mort suit lomme l’homme pas apres à pas.

Døden til hertugen

 

Le mort

Petit LaurensLe La mort
Belot, 1500Le La mort
Oudot, ca. 1600Le La mort
 

Tresnoble duc: renom auez

TisserandTresnoble Tres noble duc: renom auez
Baillieu, 1862Tresnoble Très noble duc: renom auez
Yvon, 1977Tresnoble Très noble duc: renom auez
 

Dauoir fait par vostre proesse

Belot, 1500Dauoir fait par vostre proesse prouesse
Oudot, ca. 1600Dauoir fait par vostre proesse prouésse
Baillieu, 1862Dauoir fait par vostre votre proesse
Yvon, 1977Dauoir fait par vostre proesse votre prouesse,
 

Par tout: ou vous estez trouuez:

Baillieu, 1862Par tout: ou vous estez êtez trouuez:
Yvon, 1977Par tout: Partout ou vous estez trouuez: êtes trouvé,
 

Beaulx fais darmes: et de noblesse.

Petit LaurensBeaulx fais faitz darmes: et de noblesse.
Belot, 1500Beaulx fais faitz darmes: et de noblesse.
Oudot, ca. 1600Beaulx fais faictz darmes: et de noblesse.
Yvon, 1977Beaulx fais faits darmes: et de noblesse.
 

Monstrez cy vostre ardiesse:

Petit LaurensMonstrez cy icy vostre ardiesse: hardiesse
Belot, 1500Or Monstrez cy vostre ardiesse: hardiesse
Oudot, ca. 1600Monstrez cy vostre ardiesse: hardiesse
SilvestreOr Monstrez cy vostre ardiesse:
TisserandOr Monstrez cy vostre ardiesse:
Yvon, 1977Monstrez cy vostre ardiesse: Montrez ici votre hardiesse
 

Et dansez pour gaigner le pris.

Yvon, 1977Et dansez pour gaigner gagner le pris. prix.
 

Apres tout homme la mort chasse.

Petit LaurensApres tout homme la Les humains mort chasse. chasser ne cesse.
Belot, 1500Apres tout homme la Les humains mort chasse. chasser ne cesse
Oudot, ca. 1600Apres tout homme la Humains, mort chasse. de chasser ne cesse
Yvon, 1977Apres tout homme Oui, tous les hommes la mort chasse. presse.
 

Les grans souuent sont premier pris

Belot, 1500Les plus grans souuent sont premier les premiers pris
Oudot, ca. 1600Les grans grands souuent sont premier premiers pris
SilvestreLes plus grans souuent sont premier les premiers pris
TisserandLes plus grans souuent sont premier les premiers pris
Yvon, 1977Les grans Grands souuent sont premier les premiers pris

Hertugen

 

Le duc

 

De mort suis assailliz tresfort:

Petit LaurensDe mort suis assailliz assailly tresfort:
Belot, 1500De mort suis assailliz assailli tresfort:
Oudot, ca. 1600De mort suis assailliz tresfort: assailly tres fort
Baillieu, 1862De mort suis assailliz tresfort: très fort
Yvon, 1977De Par mort suis assailliz tresfort: assailli très fort
 

Et ne say tour pour me deffendre.

Yvon, 1977Et tour ne say tour sais pour me deffendre.
 

Ie voiz que la mort: le plus fort.

Petit LaurensIe voiz voy que la mort: le plus fort.
Belot, 1500Ie voiz voy que la mort: le plus fort. plusfort
Oudot, ca. 1600Ie voiz voy que la mort: le plus fort.
Baillieu, 1862Ie voiz voy que la mort: le plus fort.
Yvon, 1977Ie voiz que Le fort et le faible la mort: le plus fort.
 

Comme le fleible: tend a prendre.

Petit LaurensComme le fleible: feible. tend a prendre.
Belot, 1500Comme le fleible: foible tend a prendre.
Oudot, ca. 1600Comme le fleible: foible tend a prendre.
TisserandComme le fleible: feible tend a prendre.
Yvon, 1977Comme Je le fleible: tend a vois, s’efforce de prendre.
 

Que doy ie faire: lactendre

Petit LaurensQue doy ie faire: il fault lactendre
Belot, 1500Que doy ie faire: il fault lactendre
Oudot, ca. 1600Que doy dois ie faire: lactendre faut attendre
SilvestreQue doy ie faire: il fault lactendre
TisserandQue doy ie faire: il fault lactendre
Yvon, 1977Que doy ie me faut il faire: lactendre
 

Pacienmemt. et du bon cueur

Petit LaurensPacienmemt. Paciemmemt et du bon cueur
Belot, 1500Pacienmemt. Patiamment et du de bon cueur
Oudot, ca. 1600Pacienmemt. Patiemment et du bon cueur cœur
SilvestrePacienmemt. Pacienment et du de bon cueur
TisserandPacienmemt. Pacienment et du de bon cueur
Baillieu, 1862Pacienmemt. Pacienment, et du bon cueur
Yvon, 1977Pacienmemt. Patiemment et du de bon cueur gré
 

A dieu de ses biens grace rendre.

Belot, 1500A dieu de ses biens grace graces rendre.
SilvestreA dieu de ses biens grace graces rendre.
TisserandA dieu de ses biens grace graces rendre.
Yvon, 1977Pour ses bienfaits grâce A dieu de ses biens grace rendre.
 

Hault estat nest pas le plus seur.

Yvon, 1977Hault estat état nest pas le plus seur. assuré.

Op til Legat og Hertug