Loups ravissans, Dommedag

Dommedag
Holbein: Dommedag
Holbein Prøvetryk, Dommedag

Den lange dans startede med Adam og Eva og Abel og Kain, og nu ender den med Dommedag. Det samme gælder for Le Mors de la Pomme og La dance aux aveugles. På denne måde har disse bøger givet inspiration til Holbein, der senere startede sin dødedans med Skabelsen, Syndefaldet og Uddrivelsen, og som slutter med Dommedag (til højre).

Her til sidst fortæller forfatteren, at han har skrevet om Accident og om ulve i denne bog: »Jay daccident & des loups fait ce liure«. Her, og kun her får vi en hentydning til, at titlen på denne halvdel af bogen kunne være "Accident".

Mange af middelalderens bøger er anonyme, men denne forfatter slutter med en "undskyldning", hvor han har skrevet sit navn og efternavn ved at tage det første bogstav i hver linje: »Lexcusacion de lacteur et son nom et surnom / par les premieres lettres des lignes«.

Og sandelig: Når man samler begyndelsesbogstaverne i "undskyldningen" (linje 3157-3175), siger bogen: "ROBERTUS GOBIN M'A FAIT". Navnet gentages i kolofonen: »Cy fine ce present liure des loups rauissans / fait & compose par maistre Robert Gobin«.

Døden

    ¶ La mort

Tous filz dadam fault par mes mains passer
sans quaucun puisse aller a lencontre
Si fier il nest que ne face abaisser
3040 tous les iours veoir on peut comment le monstre
Car la mort suis qui tous ceulx que iencontre
Tue et occis puis leurs corps liure aux vers
Tant ceulx des bons comme ceulx des peruers
Mourir conuient tout homme et toute femme
3045 Nulz nen lairray que ne tombe a reuers
En leur faisant souffrir douleur extreme

    ¶ Mais plusieurs sont tant fort obstinez
Que point ny pensent et si ne tiennent compte
De bien faire dont en la fin dampnez
3050 Seront pource quilz ne scauront bon compte
Rendre a celluy qui tout pouoir surmonte
Le iour quil vouldra son iugement tenir
Ou tous et toutes comparoir et venir
Fauldra ne nul ne se pourra musser
3055 A vous pecheurs bien en deust souuenir
Car grant prouffit vient dy souuent penser

    ¶ Chetifz pecheurs pensez que vous feres
Quant les busines haultement corneront
Au son desquelles tous ressusciteres
3060 Et les anges et archanges trembleront
Quant le filz de dieu si terrible verront
Et quau mauluais il sera si crueulx
Que feu denfer et fouldre parmy eulx
Fera courir qui les confondera
3065 Ne autrement deulx ne sera piteux
Mais les bons de ce feu preseruera

    ¶ Quant le filz dieu son iugement tiendra
Ainsi comme leuangile recorde
Vous tous pecheurs fierement reprendra
3070 De ce que fait naurez misericorde
Nul ne sera qui son dit desaccorde
Car iustement chascun il iugera
Et par faueur point il ne fleschira
Aux bons donra la gloire pardurable
3075 Ou chascun deulx sept fois plus cler luyra
Que le soleil tant est dieu charitable

    ¶ Premierement aux bons dira. Venez
Tous bieneureux au royaulme mon pere
Qui prepare vous est ou guerdonnez
3080 Moult bien seres/ pource quen ma misere
Secouru mauez en mainte maniere
Car quant ie euz fain vous me saoulastes
et quant ieuz soif voulentiers mabreuuastes
Desloge fuz et vous me recueillistes
3085 et quant fuz nud a vestir me donnastes
Or maintenant cueillez ce que semeistes

    ¶ Et aux mauuais il dira par contraire
Allez mauldis dedans le feu eternel
Oncques donner pour moy ne vous peut plaire
3090 Auec les dyables au feu trescriminel
allez/ auecques torment sempiternel
Car en ma fin point ne mauez repeu
Et si des biens vous auez par trop eu
Mais de vostre huys chasse tresrudement
3095 Mauez/ ne point de vostre vin nay beu
En ma soif: pource trebuschez en torment

    ¶ Lors chault et froit/ pueurs intolerables
Vent et fouldre qui tout perse et enteste
Et visions des dyables tant greuables
3100 Feu/ gresle/ neige/ oraige et tempeste
Tormentera des piedz iusques a la teste
Tous les dampnez par torment singuliers
Torment y a pour roys et cheualiers
Pour faulx moynes/ pour faulx religieux
3105 Pour faulx prestres et pour faulx seculiers
Pour tous pecheurs/ pour fiers et orgueilleux

    ¶ Comment pourres au feu qui art et fume
Gesir vous qui estes tant paresseux
Qui ne pouez fors que sur lict de plume
3110 Dormir/ tant estes lasches et oyseux
Et de voz corps vilz et ors curieux
Car la serez rompuz et eschignez
Bastuz/ froissez/ tempestez/ mutinez
Et hutinez par dyables plains de raige
3115 Dont mauldirez lheure que fustes nez
En enfer gist tout mal & tout oultrage

    ¶ Le commun chant des damnez est sans cesse
Braire & vrler/ forcener et complaindre
Mauldire dieu de la rage et destresse
3120 Quen ce feu sentent qui ne se peut estaindre
Cil qui de toutes les paines a la moindre
Cuyde auoir la plus grande et terrible
Tant est de ce lieu le torment fort horrible
Vous orgueilleux pensez comment durer
3125 Pourrez en ce feu tant cruel et penible
Qui ne pouez rien souffrir nendurer

    ¶ Plus ie nen parle faictes bien se voulez
Et pensez tous que vne fois mourres
Et quen ce iour que les mors resueillez
3130 Seront des trompes tous ressusciteres
Et la deuant ce iuge vous trouueres
Qui vous donnera se bien vescu auez
La gloire qui promise est aux sauuez
Mais se auez mal vescu en ce monde
3135 Mys en enfer comme mauldis reprouuez
Serez ou dueil et tout torment habonde

Forfatter / Autoritet

    ¶ Lacteur.

APres que la mort eut en ce point parle
Du iugement comme dessus est dit
Dont esbahy fuz et esmerueille
3140 Nulluy apres elle vng mot ne dit
Mais me sembla que la terre fendit
Ou elle entra auec tous les corps
De ceulx dont iay les ditz et les recors
Escriptz comme ilz comptoient leurs accidens
3145 Ie ne scay pas se de la terre hors
Estoient saillis/ mais se mirent dedens.

    ¶ Quant en ce point les accidentez et elle
En terre entrez furent ie mesueillay
Et la parolle quauoye de paour delle
3150 Perdue apres tantost ie recouuray
Et aux visions quauois veu tant pensay
Quil men souuient de la plus grant partie
Parquoy apres pour fuyr fetardie
Jay daccident & des loups fait ce liure
3155 En escripuant du loup que dieu mauldie
La doctrine que nul ne doit ensuyure.

Akrostikon

¶ Lexcusacion de lacteur et son nom et surnom
par les premieres lettres des lignes.

Regardes bien mondains mon doctrinal
Ouurez voz yeulx entendez ie vous prie
Bien vous deuez garder de malfaire
3160 Et vous ares de dieu la compaignie
Rendez a dieu louenge en vostre vye
Tous vous pourres lassus venir en gloire
Viuez en paix sans auoir quelque enuie
Saichez lassus de vous sera memoire

3165     ¶ Gaudissez fort tant comme vous vouldres
Ou que ce soit prendre fin vous fauldra
Buuez iouez vous en repentires
Je scay de vray que mort vous surprendra
Nulle excuse pour certain ny vauldra
3170 Mort frappe tous sans nulluy excepter
A lheure fort elle vous assauldra
Force sera a vostre dieu compter

    ¶ Auisez vous du temps assez auez
Jeunesse est forte ce croy bien a passer
3175 Tant de richesses et tresors amassez
et si scauez que il fault trespasser
Helas mondains vous y deussiez penser
Amendez vous dieu si vous ladmonneste
Mauluais brouet ne vueillyez point brasser
3180 pensez dauoir la grant gloire celeste

¶ Que vault orgueil au monde ne bobance
Que vault luxure enuie ne paresse
ayez en dieu mise vostre esperance
et en la gloire laquelle point ne cesse
3185 et pensez bien la treshorrible angoisse
Que les dampnez a tousiours sentiront
a tousiours mais auront dueil et tristresse
De la figure de dieu priuez seront.

    ¶ Mauldiront lheure que furent oncques nez
3190 En ce monde pour auoir tel martire
Blasphemeront dieu comme forcenez
Leur peine plume si ne scauroit escripre
Perdre vng tel maistre/ vng si souuerain sire
Quelle douleur par peche tout ce vient
3195 Bons crestiens a tous ie vous vueil dire
Faictes du bien le iour de la mort vient

¶ Les bons auront lassus gloire infinie
Paix & honneur & repos pardurable
Ilz pourront veoir dieu la vierge marie
3200 Tous les sauuez en compaignie notable
Retourne toy pecheur tresdetestable
Change ta vie selle a este mauuaise
Se ma doctrine na este bien notable
Aux auditeurs ie prie ne leur desplaise

3205     ¶ Se iay cy mis aucuns motz vicieux
Tout ay reduit par la saincte escripture
Prenez en gre lisans ieunes et vieulx
A bien faire mettez tous vostre cure
Fuyez larrecin homicide & vsure
3210 Et le vray dieu soiez recongnoissans
Mon liure icy fine et plus ne dure
Lequel sappelle par nom loups rauissans

    ¶ Le nom voir pourrez de lacteur
En ceste rime aux premiers vers
3215 Par lettres/ le compositeur
A fait icy des piedz diuers
Ayez entendement ouuers
En la rime faicte derniere
Ne soyez pas pecheurs peruers
3220 Mais acquerez gloire planiere

Kolofon

   ¶ Cy fine ce present liure des loups rauissans
fait & compose par maistre Robert Gobin/ prestre
maistre es ars/ licencie en decret/ doyen de crestiente
de lagny sur marne a dyocese de paris/ aduocat
en court deglise. Imprime par michel le noir
libraire iure en luniuersite de paris/ demourant a la
rue sainct Jacques. Lan mil cinq cens et .vi. le.xv
iour de mars

Yderligere information