Loups ravissans, De døde

Accident kvæler en mand, der holder fast i sin pengesæk.

Anmodning fra de døde til de levende.

Accident

    ¶ Accident.

DE tous estas gens a ma dance amaine
Par le pouoir qui mest de dieu donne
Et tous et toutes tormente & attraine
2940 Comme de mort procureur ordonne
Tousiours par moy le premier coup donner
Et aux viuans deuant que mort les fiere
Mais les vngs frappe par plus rude maniere
Que les aultres pour la meschante vie
2945 Que ilz demenent et pour le vitupere
Qua leur prochain ilz font par leur enuie

    ¶ Brief tous humains ont par moy a souffrir
Diuersement soit en corps ou en biens
Car aux vngs tolz pour aux autres offrir
2950 Aux vngs donne aux autres ne laisse riens
Vngs eslieue autres en seruaige tiens
Selon les heurtz dont par moy sont hurtes
Dont les aucuns qui perdent tormentez
Et sont si treffort quilz meurent de courroux
2955 De biens quilz sont malement acquestez
En fin nen vient que tristesse et courroux

    ¶ Vous qui auez tant de biens mal acquis
A quelle fin cuydez vous quilz vous liurent
Et ne voulez les rendre quant requis
2960 En estes tant iceulx fort vous enyurent
Ne doubtez point qune foys ne deliurent
Au feu denfer voz ames et voz corps
Voz heritiers apres que seres mors
Les rendront ilz: dictes esse vostre aduis
2965 Ja nen feront memoire ne recors
Mieulx vous vauldroit nauoir oncques este vifz

    ¶ Voyez vous point tous les iours la maniere
Des heritiers comme apres le deces
De leurs parens gisans en cymetiere
2970 En debat entrent tantost et en proces
Pourquoy doncques par oultrageux exces
Retenez vous les biens qui ne sont vostres
Quant seres mort ainsi feront les vostres
Qui ne vouldront pas vng de profundis
2975 Non seulement deux motz de paster nostres
Faire pour vous dire trois samedis

    ¶ Pourquoy auant que les mains sur vous ie mettes
Rendez lautruy sans a nul vous attendre
Na filz na filles/ et des biens pour vous faictes
2980 Tandis quauez le pouoir dy entendre
Car vous nauez cousin germain ne gendre
Qui ne vous ait tantost en oubly mys
Quant mors seres et que a voz amys
Et a tous autres ne vous faille cryer
2985 Comme ceulx cy qui en torment sont mys
Vous vifz requierent que pour eulx vueillez prier

Anmodning fra de døde

    ¶ Requeste des mors aux viuans.

O Vous viuans a qui noz biens laissons
quant departons/ du siecle ou vous estes
vueillez pour nous faire a dieu oraisons
2990 que des prisons/ ou sommes hors nous getes
se ne le faictes pas quictes nestes
Mais vous forfaictes: ayez en souuenance
Quel doleance/ faisant leur penitence
Sentent noz ames au feu de purgatoire
2995 Il est notoire/ que par vous deliurance
Auront se faictes pour eulx bien meritoire

¶ Donnez pour dieu affin que alegement
Du grief to[r]ment/ que sentons nous puissons auoir
Sans que douloir nous laissez ainsi longuement
3000 Et vrayement/ se bien faictes vostre deuoir
Que a nonchaloir: apres saichez pour tout voir
Matin ne soir/ iamais ne vous mettrons
Mais dieu prirons pour vous et requerrons
Quil vous preserue de au feu denfer aller
3005 Et deualler/ quant deliurez serons
Amy pour autre doit au besoing veiller

    ¶ Pour nous prier vueillez grans et petis
Et ententis/ soiez de noz plaintes dolentes
Considerez comme sommes rotis
3010 Gectans plaintiz/ priez pour nous femmes vaillantes
Et vous gentes: religieuses a dieu plaisantes
Affin quexemptes: soient noz ames de paines
A dieu himpnes: chantez pour nous a voix hautaines
En le priant quil ait de nous mercy
3015 Et que dicy/ par ses bontez souueraines
Nous oste/ et puis pour vous prirons aussi

Forfatter / Autoritet

    ¶ Lacteur

AInsi que ces derreniers accidentez
Ceste requeste faisoient a tous viuans
En eulx plaignant comme ilz sont tormentez
3020 En purgatoire ie apperceuz que suiuans
si les alloit la mort dont leurs ditz ensuiuans
Ce quay escript ne acheue dentendre
Pour la peur queuz quelle me voulsist prendre
Mais ceste mort se print a raisonner
3025 Du iugement de dieu ou compte rendre
Fauldra chascun et a fort blasonner

    ¶ Tant en parla que aduis il mestoit
Que deuant moy le iuge la veoye
Qui en vng siege en lair hault assistoit
3030 Et que le son des tremppettes oyoie
Dont en mon cueur grande frayeur auoye
Et ay encores bien souuent quant gy pense
Car en celluy iour aurons la recompense
De tous les biens & maulx que nous aurons fais
3035 Duquel iour la mort comme femme qui tence
Parla ainsi comme me memoire en fais