Loups ravissans, Cicero

Dette træsnit har været brugt før
Accidens de l'Homme
Accidens de lHomme, Halshugning

Cicero's fulde navn var Marcus Tullius Cicero, og han introduceres her som "Tulles, fyrsten af latinsk veltalenhed" »Tulles prince de eloquence latine«.

Billedet foroven er genbrug, som vi har set tidligere. Man kunne altså tro, at der manglede et træsnit, og det pudsige er, at en lignende serie, Accidens de l'Homme, har to ekstra scener, hvoraf den ene forestiller en halshugning (billedet til højre).

Cicero endte sine dage med at blive halshugget, og dette har fået Mary Beth Winn til at foreslå, at dette billede er kopieret fra en gammel udgave af Loups Ravissans, inden det forsvandt.

Accident

    ¶ Accident

CEs officiers qui sont si preudes gens
Lesquelz on dit aduocatz procureurs
Associant auecques eulx les sergens
2590 que bien souuent fais de coups receueurs
Nonobstant ce quilz soient grans tricheurs
Et inuenters de nouuelles cautelles
Dancer en fais en mes dances mortelles
Venir plusieurs pour les larrecins quilz font
2595 Et sans quilz puissent resister es tutelles
De mort les metz qui voines et nerfz leur rompt

    ¶ Car bien souuent par leurs vertueuses oeuures
Quon dit larrecin dont tous scauent vser
Je saulte sur eulx et leurs faultes decoeuures
2600 En leur monstrant que mieulx scay queulx ruser
Il nest besoing dire comme abuser
Scauent les gens Les iuges pareillement
en font de bonnes par fauorisement
De la croix quilz prennent voulentiers
2605 Prenez exemple a tulles qui faulsement
Aduocassa dont eut piteux loyers

Cicero

    ¶ Tulles prince de eloquence latine

Gens de iustice qui viuez a present
Plains de barat larcin et tricherie
Comme tout chascun communement disant
2610 Le va/ oyez comme par plaidoirie
Faulse que fis vne fois en ma vie
en soubstenant le tort dune personne
Duquel la cause malle fis estre bonne
accident fait mourir de mort honteuse
2615 Si ma pource trescruelle et felonne
et amene a sa dance hargneuse

    ¶ Tulles ie suis qui par mon beau langaige
De mort garday pompillius rommain
Qui encoulpe de cryme par son oultraige
2620 estoit a droit tant estoit inhumain
Car a sa cause telement mis la main
en la plaidant par voye si subtille
Deuant le senat en eloquant stille
Que ie le fis de tous crimes clamer
2625 Franc et absoulz/ mais retribucion vile
Il men rendit dont bien le puis blasmer

    ¶ Car apres que la vie ie euz sauuee
audit pompille sans luy auoir meffait
aucunement en dit ou en pensee
2630 Mais luy auois du mieulx quauois peu fait
Il comme ingrat quil estoit tresinfait
Sen alla deuers anthoine successeur
Second de cesar auquel intercesseur
Il fut quil peust de moy qui banny estoye
2635 son plaisir faire et estre occiseur
De laquelle chose point ie ne me doubtoye

    ¶ Celluy anthoine qui mauoit fait bannir
Luy ottroya. Car forment me hayoit
Pourquoy pompille sans plus long plait tenir
2640 partit de romme ou il luy ennuyoit
Quentre ses mains desia ne me tenoit
Et a gayette ou iestoye arriua
Puis sans me dire pourquoy quant me trouua
De son espee il me trencha la teste
2645 Et la main destre aussi quil emporta
Auecques luy a romme en faisant feste

¶ Tel salaire euz de pompille que iauoye
Par mon langaige subtil de mort garde
Qui mourir deuoit par droit que bien scauoye
2650 Mais contre raison sa cause ie plaide
Dont accident qui tout le fait regarde
Auoit et veu par celluy mesme pompille
De mort meschante deshonneste et ville
Mourir ma fait comme ie vous ay compte
2655 pource nul iuge nofficier ne vacille
Mais son office excerce en loyaulte

¶ Car bien congnoistre entre vous officiers
Pouez par ce que se selon droit ieusse
Fait a pompille iamais aux fiers dangiers
2660 Daccident point ainsi encheu ne feusse
Et que la vie point par pompille neusse
perdue/ et pource de rechief vous enhorte
Que ne faciez a nul en quelque sorte
Comme iay fait chose contre iustice
2665 Et que vng chascun de vous si se deporte
Duser dabus/ car cest vng villain vice

    ¶ Aux sergens point ne parle/ car ma peine
Je perdrois nonobstant que ilz sont
Moult en dangier chascun iour la sepmaine
2670 De accident pour les frauldes quilz font
Mais touteffois pour tant ce support ont
Des iuges garder se doibuent de mesprendre
Car accident maintz diceulx a fait pendre
Et estrangler ainsi que chascun scait
2675 Ceulx de parlement point ie ne vueil reprendre
Cest a celluy qui bien tout leur cas scet

    ¶ Et pource que mal daultruy fraulder mest prins
Vous gens doffice tous ensemble admonneste
Que chose nulle ne faciez dont reprins
2680 Vous puissez estre/ car de mort deshonneste
Pourriez faire comme ie fis conqueste
Et estre icy par accident admenez
En ceste dance pleine de mal fortunez
Plus ie nen dis/ sinon que celluy saige
2685 Sera de qui les faitz si seront demenez
Par raison qui iamais nuse doultraige

Forfatter / Autoritet

    ¶ Lacteur.

    ¶ Apres que tules le prince deloquence
Eut son son cas compte comme dit est dessus
Ses compaignons et luy suyuirent la dance
2690 Pour ce que dautres vindrent qui tous deceuz
par femme ainsi comme depuis le sceuz
Auoient este par trop les tenir cheres
Dont pource mors estoient en grans miseres
Par accident qui happez aux coletz
2695 Trestous les auoit par diuerses manieres
En leur donnant a chascun maintz coups laitz

    ¶ Ces danceurs la de quoy vous fais memoire
Accident prins auoit par la luxure
Quilz auoient eu en eulx toute notoire
2700 Dont mains encor en seuffrent peine dure
La vy sichen qui pour dina laidure
Auoit receu moult ville et infame
Et hercules mesmes qui par sa femme
La mort receut pareillement y estoit
2705 Mais diceulx que luxure tant enflamme
Sans y resister accident ce di[s]oit.